Les Organisateurs de l'Investiture indignés



Les organisateurs s'étaient indignés contre les propos de claude Guéant, ministre français de l'intérieur... . En pleine préparation alors de l'investiture du Moufti de France Ali Mohamed kassim, ils n'ont pas participé à la manifestation du jeudi 15 septembre dernier devant la Préfecture. Etait-ce incompatible ?
Cette absence leur a été d'ailleurs reprochée par les manifestants qui ont tenu à expliquer que les comoriens auraient pu se mobiliser jeudi et soutenir le lendemain la cérémonie de présentation du Moufti.
Mercredi 21 septembre, le Ministre français aurait reçu une délégation menée par la Fondation des Comores. Une délégation composée essentiellement de foundis (Maîtres des écoles coraniques). D'ailleurs, des sms ont circulé en faisant courir le bruit que le nouveau Moufti aurait délégué une ou plusieurs personnes pour le représenter dans cette délégation. Ce que conteste le Moufti par un communiqué.

"Une délégation de la Fondation des Comores a été reçue, mercredi 21 septembre, par le Ministre Claude Guéant.
Le Mufti, invité à y prendre part, a dû décliner la proposition de HACHIM SAID HASSANE, président de la fondation des Comores. La composition de cette délégation est le choix respectable de son président.
Le Mufti, n'a désigné ni donné mandat à aucune personne pour le représenter. En conséquence cette initiative demeure celle du président de la Fondation des Comores et n'engage nullement le Mouftorat. "

Claude Guéant pensait ne pas prendre trop de risque en indexant les comoriens connue pour sa passivité ou son pacifisme. Surpris par le vent de révolte qui s'est soulevé, il a dû 24h avant la manifestation , adresser ses regrets. Histoire de calmer la tension et de faire annuler la manifestation. Il aurait même adressé un courrier à la FONDATION des Comores et à l'Union des Comoriens.de France. Des noms qui font penser à d'énormes structures fédératrices de l'ensemble des associations comoriennes comme ce fut le cas à l'époque de la FECOM (fédération comorienne de Marseille) mais qui, en réalité, peinent à rassembler et ne représentent comme USHABABI que leurs adhérents. L'union de comoriens de France présidée par Ismaël Aboudou , secondé par Kassim Papa ont à la réception du courrier du Ministre français, demandé aux organisateurs de la manifestation de reporter voire d'annuler la manifestation du fait des regrets adressés par Claude guéant à la communauté.

Ushababi a souhaité maintenir la manifestation estimant que "se taire c'était montrer au ministre que nous sommes encore une fois un peuple que l'on peut écraser, exploiter sans mot dire" ... Hélas comme depuis toujours.
Un conflit de position qui s'est accentué à l'annonce officielle de la cérémonie d'Investiture ou de Présentation du Moufti.
En effet, le notable qui annonce l'évènement incite les organisateurs à se ranger derrière l'évènement du vendredi et d'envisager la question de manifester à une date ultérieure. Cette annonce relayée aussi sur ORTC a jeté le trouble dans la communauté. Beaucoup ont cru que la manifestation était annulée croyant à une entente entre les organisateurs de la Manifestation et ceux de l'investiture. Il n'en était rien.
Ce qui a fait réagir par dessus tout les internautes, c'est la fameuse phrase "nous verrons le vrai visage de la communauté". Manifester son indignation de la sorte n'était donc selon ces propos pas digne d'une communauté..
Le sorganisateurs de la cérémonie de Présentation du Moufti craignait qu'n emaintenant la manifestation, Messieurs les Préfet et Gaudin, maire de Marseille annule leur venue à la cérémonie du lendemain.
La manifestation a connu donc une très faible mobilisation (350 manifestants selon la Police)
Des notables, des mamans ontquand même tenu à se présenter à la manifestation et ont exprimé cette fois leur indignation face à celles et ceux qui n'ont pas répondu à l'appel. En même temps, l'heure et le jour (jeudi 14h) n'étaient pas propices à une forte mobilisation.
Le lendemain, la Préfecture aurait annoncé le rassemblement de plus 2300 personnes dans une salle qui ne pouvait contenir que 400 invités. Où étaient ils la veille ?
Il est clair que l'évènement annoncé était plus prestigieux, plus constructif pour l'avenir de la communauté en France. Un évènement diffusé sur la chaîne nationale en plus... La manifestation est moins "classe" plus brutale. Une approche différente pour faire avancer les choses semble t-il.

On annonce un clash des générations ?
Pas si sûr. Des notables avaient soutenu la manifestation. Des jeunes ont participé aux deux évènements.
A vrai dire, les notables eux-mêmes sont divisés. Aujourd'hui, personne ni aucune structure ne peut prétendre rassembler unanimement la communauté comorienne de France, plus particulièrement celle vivant à Marseille.




Rédigé le Samedi 24 Septembre 2011 à 01:11 | Lu 2479 fois


Ali Martiniky - 00269.net


1.Posté par MIHIDJAHI le 27/09/2011 19:07
Je fais malheureusement partie de ceux qui sont indignés par l'organisation de la ceremonie d'investiture de Mr ali mohamed kassim.A vrai dire,l'image que tout le monde attendait de voir a été salie par les organisateurs même qu'ils soient les vieux notables ou hélas les jeunes qu'avec tristesse je ne peux que citer Kassim papa.Tout le monde s'est rendu compte peu à peu quand les organisateurs passaient à tour de role au micro que c'était un meeting pour Gaudin et les siens.La preuve,Mr Youssouf Kassim parmi les notables organisateurs a osé dire au micro que: je le cite:"ceci n'est pas une céremonie religieuse mais une céremonie politique".Honte à lui et aux organisateurs sans exception.Tous les musulmans(et non musulmans) ayant été présents et en particulier les comoriens étaient convaincus que c'était une céremonie religieuse de présentation de notre moufti et non une campagne électorale pour Gaudin.
Au moment où le moufti était en train de parler aux comoriens en langue nationale,c'était le moment que chacun dans l'assistance allait être le plus attentif pour écouter le discours du moufti.Oui par ce que c'était un moment plus qu'important .Qu'est ce qu'il allait dire aux comoriens venus en masse de toute la France?On ne le saura peut être jamais.Car les organisateurs ont chosi de l'interrompre pour remplacer son discours hélas par celui de Gaudin.Pire, avez vous bien écouté ce que l'animateur a dit quand Gaudin a surgi dans la salle?Je le cite:(Voici le moment tant attendu par tous les comoriens;le senateur maire J.C Gaudin est arrivé).C'est inqualifiable comme propos,c'est une insulte à notre moufti si ce n'est à notre religion.Ce qui serait le moment le plus attendu c'était le moment où le moufti allait parler aux comoriens .Desolé mais c'est plus que malpoli et c'est plus qu'insolent que de couper le discours de moufti par ce que Gaudin est arrivé. Sur quel planète vit on?
J'espère que ces gens là n'auront jamais la main pour organiser encore un tel evènement concernant les comoriens en France et à Marseille en particulier.
Mr Kassim papa en particulier en tant qu'intellectuel parmi ton comité d'organisation tu aurais dû prendre exemple au sein de l'association USHABABI pour un évènement d'une telle ampleur.C'est pas une honte de consulter ceux qui savent organiser de tels évènements:Djaliko géant 2010 et 2011 sur la canébière par USHABABI,c'était une reussite absolue.
Mr Kassim de quel pied tu danses quand tu as appelé via ORTC et 00269.NET à boycotter la manif du jeudi précedant l'investiture du moufti suite au propos insultant de notre ministre de l'interieur envers les comoriens?Je pense que tu dois des explications aux comoriens de Marseille.C'est par ce que c'était USHABABI qui en était l'initiatrice ou quoi?Ou bien tu t'es pas senti concerné?.Ajourd'hui il faut avoir l'esprit ouvert car ce que tu as fait est humiliant et ne t'a pas honoré.J'espère que tu feras la part des choses quand tu lis ce commentaire et tu en tireras toutes les conclusions.
Merci à tous

2.Posté par MIHIDJAHI le 29/09/2011 12:59
Encore une fois je vais remettre une couche sur l'organisation de l'investiture du moufti Ali Mohamed Kassim le 16 septembre dernier.
J'ai lu les commentaires des uns et des autres et je constate la désolation,la colère mais aussi la patience que tout le monde a pu exprimer.Quant à moi,je veux remercier tout le personnel qui travaille sur le site 00269 qui nous a permis de s'exprimer et donner librement son avis sur tel ou tel évènement. Aujourd'hui on peut comprendre ceux qui disent ,oui les organisateurs ont pêché,ils avaient des intentions politiques certes contraire au fondement même de la céremonie en question,ils se sont moqués de tout le monde, marseillais ou non,ils se voyaiaent les plus beaux et les plus intelligents du monde sans se rendre compte de leur carrence intellectuelle;bref ils ont mal fait les choses mais il faut tout de même tourner la page.Effectivement il faut tourner la page.Mais j'ai un peu du mal à croire qu'ils ont pris conscience combien et à quel point ils ont fait du mépris à tous ceux qui se sont déplacés pour l'occasion et même à ceux qui n'ont pas pu faire le déplacement . Sinon ils auraient rapidement présenté des excuses publiques via les mêmes médias qu'ils ont utilisé au debut de la campagne ou bien dans les madjilisses et les mariages du week end .Et le faite de ne pas entendre parler d'excuse depuis le 16 septembre, croyez moi c'est affligeant comme attitude.Et ce n'est pas un bon exemple et c'est pas bon pour l'avenir qu'ils soient aussi têtards.
Vive la liberté et la sagesse

3.Posté par USHABABI le 02/10/2011 11:55
bonjour à toutes et à tous,je crois que MIHIDJAHI a tout dit,je veux juste rappeler que USHABABI ne se base pas simplement sur ses adhérents mais par ses actions et son état d'esprit de vouloir changer les mentalités en pointant du doigt les problématiques de la communauté en dénonçant les choses qui vont à l'encontre de celle-ci,notre force aujourd'hui vient de l'ensemble des personnes qui nous soutiennent ,qui ne sont pas forcemment adhérent à Ushababi mais tout comme nous elles veulent faire évoluer et faire bouger les choses afin que nous soyons respectés comme nous le méritons,Ushababi est une locomotive pleine de détermination qui ne peut avancer sans ces personnes qui nous soutiennent dans nos manifestations et actions.Nous vous en remerçions en esperant qu'ensemble nous arriverons à trouver des solutions pour notre avenir inch'allah

4.Posté par pdaix@hotmail.fr le 09/10/2011 10:16
G.R.A.C

Groupe de flexions et d’Actions Comorienne,

de la Porte d’Aix, à Marseille

Chez MBECHEZI Mohamed,

39, Rue du Petit Saint-Jean

13001 Marseille

Pdaix @ hotmail.fr

Lettre ouverte à Monsieur Claude GUEANT,

Ministre de l’Intérieur

Place Bauveau

Paris..



Non, Monsieur GUEANT, nous ne sommes pas des Comoriens, nous ne sommes pas des Français, nous sommes des Marseillais et fiers de l'être. Les Roms, des voleurs, les Musulmans, des Terroristes, les Harkis, des sous hommes, etc...



La liste est très longue à vous soumettre pour garnir le Catalogue électoral de clichés racistes.



Le dimanche 11 septembre 2011 (de triste mémoire, par média interposés, vous venez de récidiver en stigmatisant la Communauté Comorienne, comme étant responsable de la violence à Marseille.

Une sorte de clin d'œil au F.N (en université d'été à Nice).



Les Marseillais d'origine Comorienne attendaient tout le week-end, une réaction des politiques, une condamnation, une plainte des associations. Seul Patrick MENNUCCI a réagi vigoureusement. Pour les autres, silence radio.



La France, pays des Droits de l'homme, on peut proférer des injures racistes sur une radio nationale et la télévision sans qu'aucune autorité politique ou intellectuelle ne s'en offense, et engage une procédure Judiciaire.



Permettez-nous cher Monsieur le Ministre de vous rafraichir votre mémoire:



Les Marseillais d'origine Comorienne ont payé et continuent de payer une très lourde tribu dans cette ville qui est aussi la leur, en matière de violence, ces dernières décennies. Un rappel bref : Février 1995 un jeune Franco-Comorien, feu Ibrahim Ali, dans la fleur de l'âge, fut sauvagement assassiné, abattu à bout portant, par des colleurs d'affiches du F.N à qui vous faites les yeux doux. Plus de trois assassinats des jeunes Comoriens restent à ce jour non élucidés, il y a eu même un vieux trouvé mort dans une décharge publique à Marseille, une mère de famille est brûlée vive avec ses trois enfants, etc.…



Monsieur le Ministre, les Marseillais d’origine Comorienne sont plus français que vous. Nos ancêtres furent assassinés, massacrés par l’empire colonial pour les contraindre à être Français.

Vous Monsieur le Ministre et beaucoup de vos amis de l’UMP, vos arrières grand parents ont fui la faim, la misère et l’horreur de leur pays respectif pour venir vivre libre chez nous en France.



Jean-Jacques ROUSSEAU disait: « je reconnais trop les hommes, pour ignorer que souvent l’offensé pardonne, mais que l’offenseur ne pardonne jamais.



Nous, les violents Marseillais d’origine Comorienne et de toute la France, on vous donne rendez vous en 2012.



Merci









Le Groupe de Réflexion d'Action Comorien de la Porte d'Aix (Marseille).



Marseille le 4 Octobre 2011.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le forum est modéré a posteriori, tout message inadapté (agressif, idiot, publicitaire) sera effacé.



Rejoignez le Média des Comoriens du Monde