LIBRES



( Moroni - Comores ) - De hauts responsables de Grande Comore, dont quatre commissaires (ministres) de l'île, condamnés et emprisonnés en août pour violences et voies de fait, ont été remis en liberté provisoire lundi.



De hauts responsables de Grande Comore libérés de prison, le 14 septembre 2009 à Moroni
De hauts responsables de Grande Comore libérés de prison, le 14 septembre 2009 à Moroni
De hauts responsables de Grande Comore, dont quatre commissaires (ministres) de l'île, condamnés et emprisonnés en août pour violences et voies de fait, ont été remis en liberté provisoire lundi.
Apres avoir quitté la prison, les quatre commissaires de l?île, deux secrétaires généraux et trois policiers, se sont rendus à Ngazi Ngoma, siège du pouvoir de l?île, escortés par des dizaines de badauds et des membres de leurs familles.

"Nous attendons maintenant la décision de la cour d?appel, elle sera rendue après le ramadan", a simplement déclaré Mohamed Abdou Mhadjou, le "ministre" de la Sécurité intérieure de Grande Comore.
Ces responsables avaient été condamnés à des peines de prison ferme pour avoir enfoncé une porte du commissariat central de la police à Moroni, sur fond de conflit de compétences entre les autorités de l'île et le gouvernement fédéral de l'Union des Comores (qui regroupe Grande Comore, Anjouan et Mohéli).
Le 17 mai, les Comoriens ont adopté par référendum une révision constitutionnelle allongeant le mandat du président de l'Union de quatre à cinq ans et réduisant les pouvoirs des présidents des trois îles pour en faire des gouverneurs.

Rédigé le Lundi 14 Septembre 2009 à 21:42 | Lu 1284 fois


AFP

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le forum est modéré a posteriori, tout message inadapté (agressif, idiot, publicitaire) sera effacé.



Rejoignez le Média des Comoriens du Monde