ENTRETIEN #1 Ralia Aboudou

Première Dame de Ngazidja





Première Dame de la Grande Comore, Ralia Aboudou est aussi et surtout une femme militante qui se bat, depuis l'âge de 14 ans, pour promouvoir le genre féminin aux Comores. Ancienne directrice de la coopération décentralisée de l'île de Ngazidja et de la Télévision nationale des Comores, Ralia Aboudou a crée en 2008 sa fondation pour ne pas se "cantonner", les bras croisés, à une place d'honneur habituellement destinée à la femme du Président.
L'objectif premier de sa fondation est la lutte contre la pauvreté. Elle veut, pour cela, impliquer davantage les femmes rurales à entreprendre dans les secteurs habituellement occupés par les hommes. Au cours de cet entretien, Ralia Aboudou évoquera également sa légitimité en tant que femme politique et cadre professionnelle des Comores.

Rédigé le Lundi 15 Juin 2009 à 22:08 | Lu 5403 fois


C-MAGTV


1.Posté par Asma le 18/06/2009 13:13
No comment... En fait, elle dit faire ce que le gouvernement de son Mari devrait faire. Sa fondation n'est qu'un ministère déguisé qui dépend des finances publiques. Je trouve ça triste pour notre pays. J'ai de moins en moins confiance aux politiques de notre pays. Chacun donne des leçons de moralités mais ceux qui sont au pouvoir ne donne pas du tout l'exemple. J'ai lu ici même dans la revue de presse, un article de fensso où il écrit concernant la manifestation des fonctionnaires de l'île de Ngazidja, je cite ' Seul ombre au tableau de la manifestation. Madame Radhiya Abdouloihab qui ne s’embarrasse pas outre mesure des implications sociales de toute cette agitation. Elle se pavane à Moroni à bord d’une voiture neuve, de marque américaine, d’un luxe à couper le souffle. '
Aux Comores, on dit défendre les pauvres en les narguant d'une pseudo richesse alors qu'on pourrait si facilement partager cette richesse autrement. Je ne comprend pas que dans un si petit pays, pétrit de personnes de qualité, on n'arrive pas à nous défaire du culte de l'apparence pour créer un véritable dévéloppement humain, culturel et sociétal. Mais je ne désespère pas.
Je tiens à vous féliciter pour votre site et vos reportages qui sont très instructifs. Bonne continuation...

2.Posté par Abou le 19/06/2009 08:27
Moi je trouve cette initiative assez intéressante. Bravo et Bon courage. Par contre je suis assez d'accord sur le fait que nos politiques sont plus à la recherche de Bling Bling que de solutions pour sortir notre pays du gouffre où nous nous trouvons. Chacun veut avoir la plus belle maison, la plus belle voiture et les plus beau fringues. Ce qui est en toute somme logique mais pas au détriment des contribuables. Et quand on arrive à trouver un oiseau rare (très rare) qui ne se sert pas de la caisse de l'état pour des fins personnels, il se trouve être la risée de son village... Va comprendre

3.Posté par tidjadjou le 26/06/2009 08:06
J'apprécie le dynamisme et la perséverance de Madame la première dame de Ngazidja. Mais puisque c'est une militante et combatante pour les droits de la femme notamment rurale et qu'elle fait partie des membres fondateurs du Réseau National Femme et Développement. Pourquoi aller créer une autre structure en plus? Ce serait mieux, à mon sens, qu'elle investit tous ses moyens dans cette structure. En plus depuis que son mari n'est plus président, on n'entend plus parler d'elle ni de sa Fondation. Il parait qu'elle n'est pas plus pays.
Cette fondation n'est-ce pas un autre mode de détournement de fonds, destinés aux femmes en milieu rural, s'acaparer des biens octoryés par les généreux donateurs extérieures et ou le gouvernement de de l'île en usant de ses pouvoir de première dame. Sinon eut elle nous expliquer la provenance de ses fonds.

4.Posté par moi le 28/06/2009 23:20
Vous n'avez rien compris. Vous vous préocupez tous d'une richesse matérielle. Cela fait combien de temps que les comoriens courent après le confort matériel ? et cela fait combien de temps que les comoriens sont de plus en plus pauvres ?
Le plus dramatique ce n'est pas le recul du confort mais le recul de la religion. De moins en moins de gens s'attachent à l'aprentissage de notre religion et ont les yeux fixé "le dounia".
Dieu est Celui qui donne , il est Celui qui prive.
Donc il faudrait qu'on s'attache beaucoup plus à notre religion, cela résoudrait beaucoup plus de probleme.
Comment voulez vous qu'un responsable (ministre, directeur etc...) s'empêche de voler la nation s'il n'a pas la crainte de Dieu ?
Comment voulez vous qu'il sache gérer un pays avec sagesse si justement il n'a pas cette sagesse (qu'on apprend dans l'Islam)? ....

La solution n'est pas entre les mains des dirigents actuels mais dans les dirigents de demain. Celui qui n'agit pas avec l'intention de la recherche de l'agrément de Dieu, est plus exposé à la corruption. ....

5.Posté par Charifa le 29/06/2009 00:31
Je suis entièrement d'accord avec moi, enfin pas moi moi qui écrit mais moi qui a écrit précédement. Enfin vous m'avez comprise. Car "moi" a bien raison. Ceux qui nous gouvernent ne pensent pas qu'il y ait quel'qu'un au dessus d'eux qui va les juger et il nous vole sans aucune scrupule. Car ce qu'ils recherche s'est s'enrichir ici pour pouvoir se pavaner devant tout le monde. Mais qu'en est-il de la richesse après notre départ de cette terre de transit? Vous les jeunes qui êtes amenés à gouverner les Comores de demain, pensez au bien être des Comoriens et à faire le "Bien" sans pouvoir abuser du pouvoir que Dieu mettra entre vos mains...

6.Posté par anlam le 25/09/2009 13:50
bon, elle n'est plus la premiere dame de la grande comore car son mari n'est k'un gouverneur now.
dc veulliez changer le doc .
sinn c 'est bien ce k'elle fait ,ais esperons ke ca soit la verite ...

7.Posté par comoresingazidja le 01/11/2009 23:19
si elle est toujours la premiere Dame car son mari est voté par le peuple comme Sambi, il faut respecter la tournante; concernant la constitution revisé, il a dit qu il a le pouvoir de dissoudre l'Assemblé mais pas les presidents et en plus il dit que c pour les gouverneurs , mais il n y a pas de gouverneur dans notre pays mais des presidents , alors il va patienter jusqu'à le moment qu'il aura des gouverneurs

8.Posté par ASSOUMANI JIM le 05/11/2009 20:01
bravo pour elle s'elle s'implique por aider les personnes vulnérables

9.Posté par Mouhadji le 22/01/2010 23:32
Personnellement je trouve cette initiative intéressante et courageuse, mais je trouve qu'elle aussi humiliante pour notre état .Selon moi, les objectifs de cette association sont en quelques sortes le travaille du gouvernement .Mais effectivement comme je l'ais luis précédemment notre pays n'a pas la chance d'avoir un gouvernement a proprement dit
donc merci à notre première dame de nous rassuré et de nous montrer que non:les dirigeants de notre pays ne sont pas tous des escrocs mais qu'il y a parmi eux des gens qui s'intéresse au bien être du peuple
merci beaucoup et même s'il y a des points a amélioré sa fait toujours plaisirs de savoir que des gens comme vous existe au sein d'un gouvernement (si je peu appeler sa de la sorte) comme le notre
Je vous souhaite du plus profond de mon coeur succès en tous ce que vous entreprendrais dans les actions concernant cette association
que dieux bénisse les Comores amen

10.Posté par De rei publicae le 07/07/2010 13:59
Assalamou anleikoum,
Tous les commentaires lus sont très intéressants de même cette interview qui permet d'avoir un œil sur les forces en présence, surtout lorsqu'on a pas l'occasion de se rendre régulièrement au pays ou qu'on y vit pas. A cet effet je voulais remercier l'équipe de Comores-mag-tv qui fait un bon travail.
Comme le dit Asma, le pays regorge d'éléments de qualité, encore faut-il qu'ils soient reconnus par l'équipe dirigeante en présence....
Notre cher pays dont l'histoire a été marqué par d'innombrables coups d'état et l'intrusion de certains pays est entrain de perdre son âme. Voici là le drame essentiel et la crise identitaire profonde qu'il traverse.
A ce juste titre, je rejoins totalement la personne de "moi", les hommes qui sont pas guidés spirituellement par Allah ne peuvent guider leurs confrères dans la bonne direction.
Mais comment en sommes nous-arrivés à là??? En tant que personne née en dehors de notre pays , je tiens pour non seulement les hommes politiques ayant fait le jeu des politiques étrangères pour responsables mais également toutes ces générations qui ont fui le pays véhiculant l'image de "réussite" à leur retour devant des populations appauvris.
Ne me voyez pas pessimiste, il y a assurément de belles perspectives pour notre pays mais cela ne pourra se produire sans une réflexion profonde de ce qu'est la comorianité...Autrement-dit peut-on dire qu'une personne qui ne se rend aux Comores que pour des raisons de grand mariage ou bâtir une villa est Comorien. L'apparat, l'argent, la surenchère ne prévaleront jamais sur le cœur. ...
Salam, H.AK

11.Posté par mohamed le 06/04/2011 17:34
C'est une femme d'un voleur (Chéma)

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le forum est modéré a posteriori, tout message inadapté (agressif, idiot, publicitaire) sera effacé.



Rejoignez le Média des Comoriens du Monde