COMMUNIQUE de l' Ambassade des Comores en France #1



Les Comores viennent de vivre la plus grande catastrophe aérienne de leur histoire. Dès les premières heures qui ont suivies l’accident de l’Airbus A 310 de la Compagnie Yéménia survenu le 30 juin 2009, le Gouvernement de l’Union des Comores par l’intermédiaire de son Ambassade à Paris a mobilisé ses partenaires internationaux dans les opérations de secours et de recherches afin de faire la lumière sur cette catastrophe et apporter tout son soutien aux familles comoriennes affectées par cette tragédie.



COMMUNIQUE de l' Ambassade des Comores en France #1
L’Ambassadeur Abdallah MIRGHANE s’est rendu à l’aéroport Charles de Gaulle pour participer aux travaux de la Cellule de crise mise en place par le Préfet de Seine Saint-Denis et le Procureur de la République française. Le diplomate comorien et les responsables français de la Cellule de crise, rejoints par le Secrétaire d’Etat aux Transports, ont rencontré ce 30 juin à 6h15, les familles des victimes qui se trouvaient à l’Aéroport Charles De Gaulle. Les premières informations sur l’accident, notamment le rapprochement des listes des passagers en collaboration avec les responsables de la Compagnie Yéménia ont été entreprises.

Son Excellence Ahmed Abdallah Mohamed SAMBI qui depuis la Lybie où il se trouvait en voyage officiel, a demandé à son gouvernement de mobiliser tous les services de l’Etat et d’engager les moyens matériels et humains disponibles (le Service de la protection civile, les forces armées, les bénévoles…) dans les opérations de secours et de recherche d’éventuels survivants. Le Chef de l’Etat a également chargé son Ambassadeur à Paris de prendre contact avec les partenaires des Comores, en premier lieu le Gouvernement français, mais aussi les pays de la Commission de l’Océan Indien et les Etats de la Ligue Arabe, afin d’obtenir leur assistance dans les opérations de secours. Ceux-ci ont répondu favorablement à la demande du Gouvernement comorien. D’importants moyens aériens, maritimes, des équipes médicales et de plongeurs ont permis rapidement de renforcer les opérations de secours et de recherche, dès le premier jour de l’accident.

Son excellence le président Ahmed Abdallah Mohamed SAMBI a écourté sa visite officielle en Libye pour rentrer à Moroni. Il s’est félicité de l’engagement de la France, des Etats-Unis, de Madagascar et de Maurice et de la Réunion, dans la chaîne des opérations d’investigation et a adressé un message personnel au Président de la République française, Nicolas Sarkozy, lui demandant que les moyens engagés par la France ne soient pas arrêtés.
Par ailleurs, une cérémonie interconfessionnelle a été organisée le jeudi 2 juillet à la Mosquée de Paris à la mémoire des victimes du crash.

En plus de cette action diplomatique, l’Ambassade des Comores à Paris poursuit ses efforts dans la mesure de ses moyens, pour apporter un soutien moral aux proches des victimes. Les Services de l’Ambassade se mettent à la disposition de tous les ressortissants comoriens et de toute personne touchée par ce drame, pour livrer les informations dont elles disposent.
Une information judiciaire est ouverte aux Comores et en France et les familles pourront se rapprocher de leur Ambassade pour tout renseignement.

L’Ambassade des Comores à Paris partage la douleur des familles comoriennes et françaises ainsi que celles des membres de l’équipage de l’Airbus A310, touchées par ce drame. Le Vendredi 3 Juillet Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur et son épouse se sont rendus à l’Hôpital Trousseau en présence du personnel médical, du père de l’enfant pour réconforter et apporter l’affection du Chef de l’Etat comorien et de la Nation à la jeune Bahia.

Le Président de l’Union des Comores exprime sa gratitude à tous les partenaires qui se sont associés aux efforts du Gouvernement et du peuple comoriens pour retrouver les corps des victimes et repêcher les débris de l’appareil afin de faire toute la lumière sur les circonstances de cette catastrophe aérienne.

Demande aux responsables de la Compagnie Yéménia de tout faire pour aider à la recherche des causes de l’accident.

Demande aux ressortissants comoriens de faire preuve de calme et de sérénité dans ces moments de recueillement et de deuil, afin de faciliter la mobilisation de la solidarité nationale et internationale dont nous avons tous besoin.

Rédigé le Jeudi 9 Juillet 2009 à 03:06 | Lu 1041 fois


Ben Amir SAADI

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le forum est modéré a posteriori, tout message inadapté (agressif, idiot, publicitaire) sera effacé.



Rejoignez le Média des Comoriens du Monde