COMMUNIQUE CONJOINT ENTRE LE GOUVERNEMENT DE L’UNION DES COMORES ET LA SOCIETE Combined Groupe Contracting Co



Suite à l’adoption de la loi sur la citoyenneté économique et la mise à disposition d’un fonds de 200 millions de dollars dont 25 millions seront affectés comme aide budgétaire et les 175 millions pour la réalisation de grands projets d’infrastructure.



Dans cet objectif, a été signé conjointement, aujourd’hui, par le gouvernement comorien et la Société Combined Groupe Contracting Co (K.S.C.C), la création la société Comoro Combined Groupe comme étant une société des travaux Publics aux normes internationales d’expertise et de transparence, afin de réaliser les objectifs fixés par le gouvernement.

Avec une mobilisation de plus d’une centaine d’engins, ce qui représente un grand parc d’équipement, la société sera la plus grande société de construction du pays pour la relance des travaux publics aux Comores. Il est à noter que la Société Combined Groupe est l’une des grandes société de Travaux Publics du Kuweit et du Golfe,fondé en 1965. Elle a participé à la construction de grands projets d’infrastructures routières, portuaires et aéroportuaires ainsi que dans les secteurs de l’énergie et de l’eau.

La société est l’un des acteurs principaux des grands projets dans les pays du Golfe et travaille en étroite collaboration avec les institutions financières des pays du Golfe, tel que le Fonds koweitien et le Fonds Abu Dhabi.

Selon les directives du gouvernement, cette société opèrera uniquement dans les grands projets d’infrastructure.

Le gouvernement siégera avec trente trois pour cent (33%) des actions au sein du conseil d’administration, (avec une minorité de blocage) et la société koweitienne aura le reste des actions, conformément au Traité de l’OHADA.

La société s’est engagée à compléter sa mobilisation et ses préparatifs dans un délai de trois (3) mois après lesquels, elle commencera l’exécution des projets confiés par le Gouvernement au niveau des trois îles.

Suite à la demande du Président de la République, un cabinet d’audit International auditera les comptes et les dépenses de cette société qui seront rendus public.

Un bureau de supervision international s’occupera du contrôle de l’exécution technique des travaux.

Fait à Moroni, le 20 juin 2009



Rédigé le Mercredi 24 Juin 2009 à 10:35 | Lu 753 fois


beit-salam

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le forum est modéré a posteriori, tout message inadapté (agressif, idiot, publicitaire) sera effacé.



Rejoignez le Média des Comoriens du Monde